EHPAD – PLABENNEC

    Une bonne nouvelle pour notre atelier, nous sommes lauréat du concours de reconstruction de l’EHPAD de Plabennec.

    Le cahier des charges établit une programmation à la fois exigeante et précise, conjuguant modernité et humanité, rapidité d’intervention et écoute attentive. Aussi, dans un souci de cohérence et pour répondre aux attentes du maître d’ouvrage, nous nous sommes attachés à une intégration architecturale intime avec la topographie du site, tant par la forme générale de la structure que par le choix de ses matériaux : bois blond, enduit blanc… Créant ainsi une image contemporaine, élégante et chaleureuse.


    Une étude couleur sera associée au projet. C’est un domaine qui nous tient à cœur et qui fera partie intégrante du projet.


    La configuration des espaces créés permet une grande souplesse de fonctionnement. L’implantation étudiée des locaux facilite leur utilisation quotidienne en insistant sur le handicap très présent.


    La réflexion de ce projet a aussi porté sur la qualité environnementale. De cette réflexion a découlé divers choix réalisables et entièrement intégrés dans le projet.
    Ce projet est donc à prendre comme une proposition. Une proposition réfléchie et qui répond aux besoins de : Lisibilité et fonctionnalité – lieux de vie.


    La rationalité du plan marque le refus du « labyrinthe ». Les circulations, les espaces communs d’échanges et de détente s’ouvrent sur des espaces végétaux et minéraux.
    Nous nous sommes appliqués à suivre les demandes des utilisateurs en tenant compte de la spécificité de chaque ensemble.
    Nous avons ici un terrain de jeu passionnant ou comment trouver dans une maison de retraite, une richesse d’ambiance et de matières, un mélange calculé de minéral, de végétal et d’urbain, une association de périodes et d’écriture d’architecture dégagé par l’ensemble de l’environnement. C’est le pari d’offrir aux résidents et au personnel, une résidence contemporaine, humaine et chaleureuse,
    ouverte au quartier.


    Une grande place est laissée aux espaces extérieurs.
    – Le parvis d’entrée
    – Les jardins
    – Les guides paysagers sillonnent les accès


    C’est donc une volonté de clarifier l’ensemble des cheminements et de donner une lisibilité de l’ensemble de la maison de retraite.
    L’espace central s’ouvre sur le grand jardin.
    Le fil conducteur du projet est d’associer un bâtiment au service du résident à un environnement paysager existant et présent de grande qualité.
    L’utilisation des opportunités offertes par la parcelle : talus boisés, éco quartier…, orientation des façades ouvertes créées. C’est aussi des liaisons à traiter entre accès visiteurs, résidents et personnels qui composent la maison de retraite.
    Une échelle et des formes simples, harmonieuses et épurées s’approchant des matériaux naturels, tel que le bois que l’on retrouve dans la structure et la vêture tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour le rez de chaussée.
    Les travaux envisagés prennent en compte une envie d’obtenir un espace à créer, chaleureux, ouvert sur l’extérieur grâce à des valeurs, qualitatives (bonnes conditions d’accueil de la personne âgée et qualité du travail) ou quantitatives (économies d’énergie).