Inauguration du Groupe Scolaire Frédéric Le Guyader à Quimper

    QUIMPER. Inauguration du groupe scolaire Frédéric Le Guyader

    Photos

    http://www.pascalleopold.com/-/architecture/commandes/extension-le-guyader

    Ville de Quimper

    http://www.quimper.fr/actualite/10403/446-travaux-en-cours-projets.htm

    Matériaux

    Le bois :

    Matériau renouvelable

    Bilan carbone nul

    Limiter l’impact du bâtiment sur son environnement

    1. Bardage bois :

    Sélection du bois – aboutage

    · tri et purge de la matière première

    · 100 % des lames utilisables

    · gain de stabilité et de durabilité

    · Mélèze naturel sans finition en pose verticale

    SIMONIN Rue des Epinottes • 25500 MONTLEBON (MORTEAU) • France

     

    2. Murs ossature bois :

    Ouate de cellulose soufflée et laine de roche MB Rock

     

    3. Panneau de toiture en bois :

    Composant structurel support de toiture.

    · Sous-face finie en usine

    · Isolation en ouate de cellulose dans les caissons

    · Profilé de rainure avec absorbeur acoustique

    LIGNOTREND France 6, rue du Coteau 54180 HEILLECOURT France

     

    4. Parquet bois en chêne :

    Parquet massif sur plancher chauffant basse température

    Chêne de l’Est BP 6 57910 HAMBACH • France

     

    5. Panneaux contreplaqués en pin maritime

    ROLPIN France

    Toiture végétale :

    · ALPHATOIT 260mm

    · Etanchéité

    · Rouleaux précultivés « hydropack » Le Prieuré Sarl 2 place de l’église – 41160 Moisy France

    Béton matricé :

    Reckli (matrice COLUMBIA) situé en Allemagne,

    à Herne

    Bardage métallique :

    Acier laqué ACELOR Construction

    Introduction

    Travailler avec les enjeux d’aujourd’hui : Environnement, situation du bâti, matériaux

    Les questions de confort, de santé et de pérennité sont au centre de notre architecture.

    Du bois et une peau en béton. Un béton plissé, un grand drapé de scène qui cache une cour ensoleillée et la future école maternelle.

    Sensibiliser les enfants à la chaleur du bois, des couleurs, des senteurs sous toutes ses formes, sol, mur et plafond.

    Un grand corps en bois couvert d’un toit de sédum fleuri, « tâché » de roofs en verre et métal de couleur pour ponctuer la façade rue et éclairer d’une lumière douce et généreuse les espaces intérieurs.

    Un ensemble protégé des agressions visuelles et sonores, une ambiance cosi.

    Une cour où les enfants peuvent s’initier au jardinage et rêver la tête dans les grands hêtres centenaires qui bordent à l’Est l’espace à courir.

    Projet

    · Démolir

    · Restructurer

    · Rendre conforme à la réglementation incendie et handicapée

    · Reconstruire à l’ouest la maternelle. L’ensemble reconstruit forme un dos protecteur de l’avenue de la France Libre et s’ouvre au Sud Est sur la cour.

    · Eléments du projet

    · La cour végétale

    · La cinquième façade

    · Donner une lisibilité de l’ensemble du groupe scolaire

    · Le projet s’inscrit dans une démarche environnementale forte.

    · D’associer un bâtiment pédagogique à un environnement urbain déjà dense et à l’image très présente.

    · Opportunités offertes par la parcelle : continuité du front bâti sur l’avenue de la France Libre à l’Ouest, orientation des façades ouvertes créées Sud et Est.

    · Une échelle et une forme simple et épurée s’approchant d’une grande ligne douce et harmonieuse, des matériaux naturels, le bois que l’on retrouve dans la structure et la vêture tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

    Définition

    1. existant

    Cette localisation génère des relations « proches » entre les enfants et les flux urbains : vélos, voitures, bus…. Nous prenons en compte l’implantation fonctionnelle existante : liaisons verticales, salles à manger, préaux…

    2. reloger l’activité périscolaire

    3. améliorer la fonctionnalité de l’école

    Les débords auvents de toitures protègent les circulations extérieures. Regroupés pour un fonctionnement optimal, les espaces sont desservis par un accès unique, ainsi le contrôle en est facilité et en même temps sécurisé. Cette organisation simple et fluide permet une grande simplicité dans son fonctionnement et dans sa forme.

    4. maintenir le pôle maternelle au rez de chaussée

    Cette organisation favorise le regroupement des surfaces, de structure sobre et lisible de l’intérieur comme de l’extérieur. Ce choix permet une distribution harmonieuse des espaces, procurant un sentiment d’équilibre et de sérénité.

    5. maintenir 2 pôles d’accueil distinct aux deux écoles

    6.adapter les bâtiments aux normes d’accessibilité aux personnes handicapées

    7. fonctionnement primaire

    8. fonctionnement maternelle

    9. espaces verts

    Les cours existantes sont jugées trop minérales et trop enclavées et donc trop sombres. L’une d’elles est agrandie avec une échappée visuelle vers l’Est et se voit ajouter un espace vert à agrémenter suivant les volontés de l’équipe pédagogique : jardin, potager, arbre fruitier….

    Un soin particulier est apporté aux espaces verts. L’objectif est de « cultiver » un petit bout de jardin….

    10. s’inscrire dans une démarche HQE

    L’environnement est une préoccupation présente au sein de notre équipe et nous l’avons bien compris aussi de l’établissement et bien entendu de la Ville de Quimper. Par conséquent, la notion de durabilité et la préservation des ressources naturelles « finies » ont fait l’objet d’une réflexion approfondie.

    • Choix réalisables et entièrement intégrés dans le projet. Ce projet doit permettre de promouvoir une qualité architecturale et environnementale.
    • Le projet ne dénature pas le site.
    • La toiture végétale sert à réguler l’évacuation des eaux pluviales.
    • C’est un bâtiment BBC
    • Réduire de façon optimale les besoins en énergie et en ressource
    • Répondre aux attentes de confort hygrothermique, répondre aux exigences de la qualité de l’eau et d’opter pour des équipements à haut rendement énergétique, tout en optimisant les besoins en maintenance, et avec le souci de pérenniser les performances environnementales.

    Cible 4 : gestion de l’énergie – Cible 8 : confort hygrothermique

    • Eviter tout recours à la climatisation
    • Isoler l’enveloppe
    • Importance de l’orientation de bâtiment pour profiter des apports solaires gratuits et de l’utilisation de la lumière naturelle dans le fonctionnement
      quotidien.
    • Prévoir une solution double flux

    Cible 5 : gestion de l’eau

    Limiter au maximum la consommation d’eau potable

    Cible 7 : gestion de l’entretien et de la maintenance

    Les besoins en maintenance sont limités

    Cible 14 : Qualité de l’eau

    L’ensemble de ces éléments fait partie prenante du projet. Le but est environnemental mais aussi fonctionnel et surtout pédagogique. Ce projet est donc à prendre comme une proposition. Une proposition réfléchie et qui répond aux besoins.

    Conclusion

    Le cahier des charges établit une programmation exigeante sur certains points, conjuguant modernité et humanité, rapidité d’intervention et écoute attentive. Aussi, dans un souci de cohérence et pour répondre aux attentes de la Ville de Quimper, nous nous sommes attachés à une intégration architecturale intime avec la topographie du site, tant par la forme générale de la structure que par le choix de ses matériaux : bois blond, toiture végétale… Créant ainsi une image contemporaine, élégante et chaleureuse.